Manifestations scientifiques

Dialogue et échanges

13.11.2017 - 14.11.2017

État d’exception – un état des lieux

  • Histoire contemporaine Colloque
  • 14h00 (13.11.) - 16h00 (14.11.)
  • IHA

Colloque international à l’IHA organisé par Matthias Lemke (IHA).

Le 13 novembre 2017 marque le deuxième anniversaire des attentats du Bataclan, du Stade de France et de plusieurs autres lieux à Paris. Dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015, le gouvernement français a proclamé un état d’urgence, qui a été prolongé à plusieurs reprises, actuellement jusqu’au 15 juillet 2017. En Europe, la Turquie connaît actuellement un état d’exception d’une durée similaire, mais dont l’évolution mène petit à petit à l’instauration d’un régime autoritaire. Ces dernières années, beaucoup d’autres démocraties établies ont eu recours à des états d’exception ou des outils similaires. Dans ce contexte, le colloque tente d’apporter des réponses à une question emblématique formulée par Carl Joachim Friedrich en 1961: »Une violation de l’ordre juridique peut-elle être justifiée si ce dernier est gravement menacé et si cette violation permet justement de sauver et de consolider cet ordre?«
L’état d’exception semble être une »affaire dangereuse«, surtout pour les démocraties, selon Clinton L. Rossiter (1948). En s’appyant sur des études de cas et des réflexions théoriques, le colloque veux déterminer si et en quoi l’état d’exception mets les démocraties en danger et tente ainsi d’apporter une réponse à la question posée par Friedrich.

Le colloque bénéficie du soutien du Goethe-Institut Paris, de la Fritz Thyssen Stiftung für Wissenschaftsförderung (Köln), de la Stiftung Wissenschaft und Demokratie (Kiel) et du Minerva Center for the Rule of Law under Extreme Conditions (Haifa/Hamburg).

Organisation:
Matthias Lemke (DHIP / Sciences Po Paris)
Ece Göztepe (Bilkent University Ankara)
Maureen T. Duffy (University of Calgary)
Olivier Cahn (CESDIP, Université Cergy-Pontoise)