Manifestations scientifiques

Dialogue et échanges
15.05.2018

Les sorties de guerre – France, Allemagne, Europe 1917–1923

Les conséquences du traité de Versailles en France et en Allemagne

  • XXᵉ et XXIᵉ siècle Conférence
  • 18h30 (15.05.) - 20h30 (15.05.)
  • IHA

Jean-Michel Guieu (université Panthéon-Sorbonne, Paris): »Exécution intégrale«, concessions, révision? – Les Français et l’application du traité de Versailles

Wolfram Pyta (université de Stuttgart): Le traité de Versailles a-t-il engendré Hitler?

Résumé de la conférence de Jean-Michel Guieu: »Exécution intégrale«, concessions, révision? – Les Français et l’application du traité de Versailles

»Ce traité si complexe vaudra par ce que vous vaudrez vous-mêmes. Il sera ce que vous le ferez«, avait lancé Georges Clemenceau aux députés français lors du débat de ratification du traité de Versailles. L’application du traité de paix avec l’Allemagne, dont bien des dispositions étaient évolutives, pouvait donner lieu en effet à des politiques assez opposées. Elle ne manqua pas d’alimenter en France de vives controverses entre tenants de l’»exécution« stricte, défenseurs d’une politique de concessions, voire partisans d’une révision.

Résumé de la conférence de Wolfram Pyta: Le traité de Versailles a-t-il engendré Hitler?

Quel était l’hypothèque du traité de Versailles pour la première démocratie allemande ? Jusqu’à aujourd’hui cette question fait l’objet d’un débat historiographique controversé. Afin d’apporter des éléments de réponse, la conférence adopte une approche d’histoire politique et culturelle. Ce faisant, elle se penche sur la question de savoir si le traité avait pour conséquence de creuser l’écart entre les attentes et l’expérience réelle des contemporains allemands, imposant ainsi un fardeau structurel à la démocratie de Weimar.

Le Cycle de conférences »Les sorties de guerre – France, Allemagne, Europe 1917–1923« est organisé conjointement par l’IHA et la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

L’armistice du 11 novembre 1918 ouvre une période plus ou moins longue de règlement de la paix sur fond de recomposition des frontières en Europe et plus largement dans le reste du monde. Il est loin de clore cependant les violences militaires et politiques mais laisse la place à des épisodes révolutionnaires et de tensions qui pèsent durablement sur l’histoire de l’entre-deux-guerres. En parallèle, les sociétés européennes se reconstruisent sur les ruines de la Grande Guerre, en cultivant des mémoires parfois contradictoires du conflit, tout à la fois creuset d’un renouveau social et politique; fossoyeur de l’Europe d’une Belle Epoque révolue qui nourrit l’internationalisme et le pacifisme des années 20 et 30.

Quatre axes de réflexion dont les développements entrent en résonnance se dégagent de la problématique générale exposée ci-dessus: Révolutions, Traités de paix, Reconstructions et Mémoires.

Information et réservation: event@dhi-paris.fr