Projet der recherche

Hétérotopies de l’époque moderne. Les utopies de société et la pratique communale au début du XIXe siècle

Anne Kwaschik

Chercheuse (2016-2017)


Les notions de contingence et de modernité connaissent depuis quelques années un regain d’intérêt. Thèmes classiques de l’histoire moderne, elles sont abordées sous différents angles, en particulier dans la critique des thèses de Reinhart Koselleck. Le projet de recherche se greffe à ces dernières évolutions. Il aborde les ambivalences des expériences liées à la modernisation du début du XIXe siècle, époque relativement moins étudiée, et prend l’exemple du socialisme utopique français et britannique. D’un point de vue méthodique, le projet emprunte les perspectives de l’histoire des savoirs et de l’histoire globale.

Dans leurs ébauches de réformes contre et au sein des sociétés industrialisées naissantes, les socialistes utopiques »découvrent« le pouvoir du social sur l’individu. Ils consacrent l’organisation rationnelle de cette relation comme point de départ d’une nouvelle science de la société, sensée modeler l’avenir de celle-ci. Parallèlement à cela, des projets socio-politiques sont mis en pratique. Entre 1820 et 1860, un grand nombre de projets de colonies communautaires voient le jour. Ils font office de prototypes d’un nouvel ordre social.

À partir de documents d’archives, le projet examine en préambule la manière dont un rapport de communication transnational naît à partir de ces réseaux et ébauches de réformes. L’analyse historique des pratiques quotidiennes et des savoirs dans les communautés socialistes utopiques en dehors des frontières européennes se situe au cœur du projet : en Afrique du nord (Algérie), en Amérique du sud (Guyane, Brésil, Venezuela, Guatemala) et dans le Pacifique sud (Nouvelle-Calédonie).

L’objectif du projet est de montrer que le début du XIXe siècle marque une phase de transformation dans la production du savoir sociétal. Celle-ci se caractérise par sa dimension expérimentale et globale. 

La colonie du Sig est l’oeuvre sociale la plus avancée qui ait été tentée jusqu’à présent. (1848)