Histoire moderne

Projet de recherche

Transferts culturels entre Paris et Dresde. Diplomates, aristocrates et acteurs économiques: les agents entre la France et la Saxe à l’époque augustéenne.


Un grand nombre d’impulsions culturelles marquèrent Dresde – capitale de l’électorat de Saxe et résidence de l’union saxo-polonaise – au XVIIIe siècle. Elles s’expliquent par l’augmentation constante des relations avec les autres pays et des échanges personnels comme intellectuels qui y étaient liés. La France joua en la matière un rôle particulier. Paris, son épicentre politique et culturel, était un carrefour européen de communication pour les artistes, les scientifiques, les diplomates et bien d’autres personnes. De nombreuses traces visibles aujourd’hui encore dans les deux villes témoignent de l’intensité des relations franco-saxonnes à l’Époque moderne. Les diplomates, militaires, acteurs économiques, artistes, etc. détenaient un rôle important dans les échanges entre Paris et Dresde: ils servaient d’agents entre les deux aires culturelles. Le travail explorera les liens croisés entre les deux capitales au XVIIIe siècle, les relations politiques, culturelles et économiques ainsi que les effets (d’accélération) sur les transferts culturels. Il s’inscrit ici dans l’approche du transfert culturel forgée au XXe siècle, de la New Cultural History et de l’anthropologie historique. L’investigation des réseaux personnels entre Paris et Dresde intégrera ainsi les acquis de la recherche urbanistique et mettra en lumière les champs de l’échange. L’analyse de testaments pertinents et de la correspondance officielle contribuera notamment à déterminer qui étaient exactement les agents et les acteurs entre Seine et Elbe et de quelle manière ils laissèrent leur marque sur les transferts culturels franco-saxons au XVIIIe siècle.

La thèse est dirigé par Winfried Müller (Technische Universität Dresde).

Louis XIV reçoit le futur prince électeur de Saxe et roi de Pologne Auguste III à Fontainebleau (1714).

Gemäldegalerie Alte Meister - Staatliche Kunstsammlungen Dresden