Manifestations scientifiques

Dialogue et échanges

27.09.2022

Le chemin vers le traitée de l’élysée

La relation franco-allemande à travers les crises de l’année 1962

  • Table ronde XXᵉ et XXIᵉ siècle
  • 19h00 (27.09.) - 21h00 (27.09.)
  • Fondation Charles de Gaulle

À compter du mois de mars 1962, après l’échec définitif du Plan Fouchet pour l’Europe à six, la France et l’Allemagne de l’Ouest connaissent une période de rapprochement inédit: dans un contexte d’incertitudes stratégiques, marquées par la crainte d’un désengagement américain en Europe (Doctrine McNamara), par les prémisses du traité de non-prolifération, puis par la crise de Cuba, Paris et Bonn initient un partenariat marqué par les visites croisées du chancelier Adenauer (juillet) puis du général de Gaulle (septembre). Ce rapprochement (on parle alors à Bonn d’»option pour Paris«) se traduit, sur proposition du Général, par les discussions conduisant à la conclusion du traité de l’Élysée qui, même si son préambule neutralise une partie des ambitions gaulliennes, définit la relation bilatérale pour les décennies à venir. Comment les crises géopolitiques en Europe ont-elles pu conduire à ce rapprochement? Comment celui-ci s’est-il opéré dans divers domaines (culturel, militaire, stratégique)? Peut-on alors parler d’un leadership franco-allemand pour l’Europe? Quelles en sont les limites? Revenir sur ces quelques mois d’il y a soixante ans permettra d’interroger les ressorts de la relation franco-allemande, à l’heure du retour des tensions géopolitiques sur notre continent.

En coopération avec la Fondation Charles de Gaulle.

Merci de vous inscrire par mail, par téléphone (01 44 18 66 77) ou à travers ce formulaire d’inscription.


Crédit photo: Konrad Adenauer et Charles de Gaulle, 1963 à Bonn. Bundesarchiv, Ludwig Wegemann, Wikimedia Commons