Manifestations scientifiques

Dialogue et échanges

07.06.2022

Fariba, Osman, Memorial – et beaucoup d’autres…

Leur combat est le nôtre: défendons les libertés scientifiques et culturelles!

  • Colloque XXᵉ et XXIᵉ siècle
  • 18h00 (07.06.) - 20h30 (07.06.)
  • IHA

Le 5 juin 2019 Fariba Adelkhah a été arrêté à l’aéroport de Téhéran. Elle est toujours emprisonnée à Evin, sous le coup d’une peine de cinq ans de prison décidée à son encontre sans procès ni défense digne de ce nom, sur la base d’accusations loufoques et conformes au prêt-à-condamner habituel des impératifs de la »sécurité nationale«.

Nous devons donc, célébrer le triste et troisième anniversaire de son arrestation. Or, les choses n’ont cessé de s’aggraver pour les libertés scientifiques et culturelles depuis trois ans, tant au Moyen-Orient qu’en Inde, en Chine, aux Etats-Unis et en Europe.

Dans son appel de janvier 2020 à Ebrahim Raïssi, alors chef du pouvoir judiciaire, aujourd’hui président de la République islamique, Fariba Adelkhah demandait explicitement que son cas ne soit pas dissocié de celui de ses collègues d’infortune, tant en Iran que dans le reste du monde. Aussi est-ce rester fidèle à ses préoccupations et au sens de son combat que d’associer à l’hommage que nous lui rendrons, les noms emblématiques d’Osman Kavala, emprisonné en Turquie depuis 2017, et de l’ONG russe Memorial, définitivement dissoute au début de l’année. Des noms symboliques qui doivent nous rappeler que des milliers d'artistes, d’intellectuels, d’enseignants, de chercheurs sont, de par la planète, victimes de la répression politique.

Événement en français.

Dans la limite des places disponibles, une participation est possible sans inscription.

Événement organisé par le Comité de soutien à Fariba Adelkhah et l’IHA, avec le soutien de la Ville de Paris et Sciences Po.

Crédit photo: Fariba Adelkhah lors du Salon du livre de Paris pour un débat sur l’Iran avec l’auteur Vincent Hugeux, © Georges Seguin, Wikimedia Commons.