Manifestations scientifiques

Dialogue et échanges

17.06.2021

En ligne: Les jeudis de l’Institut historique allemand

Angelika Schaser (Hambourg), Droits de l’homme et des minorités du XIXe siècle au début de la Seconde Guerre mondiale

  • Conférence XXᵉ et XXIᵉ siècle
  • 18h00 (17.06.) - 20h00 (17.06.)
  • IHA

Conférence dans le cadre du cycle »Les jeudis de l’Institut historique allemand«

Angelika Schaser (Université de Hambourg), Droits de l’homme et des minorités du XIXe siècle
au début de la Seconde Guerre mondiale

Commentaire: Valentine Zuber (EPHE)

Conférence avec traduction simultanée (allemand/français)

Pour participer à la conférence, veuillez vous inscrire ici: Zoom

Les idées des Lumières et la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen pendant la Révolution française ont encouragé des franges de la population discriminées sur les plans religieux, social, économique et ethnique, ainsi que leurs partisans à formuler des revendications. Ils ont convoqué à cet effet de nouvelles visions de la justice qui promettaient l’égalité politique et juridique ou encore la liberté religieuse pour tous.

Au prisme de la Transylvanie, la conférence s’attachera à explorer comment les droits de l’homme sont arrivés dans le pays, sous quelle forme ils se sont ancrés dans l’État-nation roumain au XIXe siècle et comment, après 1918, les grandes puissances étaient censées les garantir sous la forme de droits de protection des minorités. Sont ainsi mises au jour non seulement les intégrations et les exclusions, mais aussi l’importance des revendications de pouvoir et des expériences d’injustice qui marquent la mémoire collective des différentes minorités.

Crédit photo: Jean-Jacques-François Le Barbier, Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, vers 1789, Wikimedia Commons.


Avec son cycle de conférences »Les jeudis de l’Institut historique allemand«, l’IHA propose des sujets de l’actualité internationale en sciences humaines et sociales. Chaque conférence est suivie d’un commentaire et d’un débat afin de faire ressortir les spécificités théoriques et méthodologiques des différentes traditions historiographiques.