Newsroom

Toute l’actualité de l’IHA
Aktuelles Offres scientifiques

Appel à communications: La Réforme (1517–2017): quel héritage pour l’Europe ?

Colloque international à Paris, du 30 novembre au 2 décembre 2017. Date limite: 31 mars 2017

La commémoration des 500 ans de la Réforme, initiée en Allemagne centrale par Martin Luther (14831546), invite à mener une réflexion fondamentale, sous forme de bilan autant que de questionnements ouverts, sur les implications multiples et durables qu’eut ce bouleversement historique sans précédent dans toute l’Europe, et même au-delà.

La réflexion engagée concerne particulièrement les pays des trois espaces culturels représentés dans l’équipe de recherches REIGENN (Représentations et identités. Espaces germanique, nordique et néerlandophone) de l’université Paris-Sorbonne, à l’origine du projet développé. Ce dernier n’entend nullement concurrencer les travaux de spécialistes de la Réforme et des problématiques à la croisée du politique et du religieux; il entend porter un regard critique, extérieur et résolument transversal sur les représentations et les perceptions de la Réforme aujourd’hui, dans le sens d’une »histoire croisée« qui étudie les processus de formations identitaires et de constitution de modèles culturels singuliers. Il s’agira de revenir, dans une perspective diachronique, sur les causes, les enjeux et les conséquences à long terme de la Réforme pour l’histoire politique, sociale et culturelle des pays et États concernés et de leurs confins (Bohême, Silésie, Alsace, Baltique, etc.) et territoires éloignés (Groenland), et bien sûr de la France (avec les différents schémas de sécularisation, les formes de laïcité, etc.), ainsi que pour leurs constructions historiographiques et identitaires respectives. Un questionnement plus large a trait aux usages sociaux du passé qui font – dans une perspective ricoeurienne – de la représentation un objet d’étude en soi. Tandis que l’ex-RDA avait choisi de valoriser la »révolution pré-bourgeoise« en la personne du réformateur Thomas Müntzer, la commémoration des grandes figures, souvent mythifiées, de la Réforme, tout comme des lieux de mémoire (la maison de Luther à Wittenberg, le château de la Wartbourg) participe d’une construction de généalogies et d’identités symboliques. À travers une réflexion commune et interdisciplinaire, le colloque voudrait éclairer le sens profond de la notion d’héritage, en particulier culturel, afin de surmonter l’antagonisme factice entre le déni, l’oubli et la mémoire, et ouvrir ainsi de nouvelles perspectives aux jeunes générations, souvent démunies face aux évolutions cruciales du XXIe siècle.

Pour ce colloque international et interdisciplinaire, qui réunira spécialistes confirmés et jeunes chercheurs, les sujets abordés auront trait à:
-    L’héritage politique, religieux, social, culturel de la Réforme en Europe (confessionnalisation puis sécularisation des sociétés, régimes de laïcité, rapports États/Églises)
-    Éthique, morale et droits individuels
-    La Réforme, les femmes, le genre
-    La Réforme et les minorités religieuses
-    Exils et diasporas
-    Réforme protestante et colonisation; protestantisme et post-colonialisme.
-    L’impact de la Réforme sur les arts (protestantisme/catholicisme en littérature, en musique, dans les arts plastiques, le statut de l’image, etc.)
-    Aspects linguistiques de la Réforme: Luther, le latin, la langue allemande. Le mythe de l’unification linguistique (syntaxe, lexique, argumentation), l’héritage (confessionalisation de la langue ?). La Réforme, les traductions et le développement des langues vernaculaires en Europe.
-    Entre histoire, mythe et mémoire: les représentations et imaginaires de la Réforme et de son »héros« fondateur Martin Luther dans les différents pays européens (Luther à l’écran, ré-écritures littéraires au XXe siècle, captation idéologique). La mémorialisation de la Réforme: lieux de mémoire, commémorations, etc.
-    Les bibliothèques, lieux de mémoire: quelle histoire culturelle pour l’Europe du XXIe siècle ?

Merci d’envoyer vos propositions de communications (titre + 10 lignes de présentation) par mail avant le 31 mars 2017 à Reforme2017@gmail.com.

Une réponse sera donnée courant mai 2017.

Comité d’organisation:
Marie-Thérèse Mourey (Université Paris-Sorbonne)
Frédérique Harry (Université Paris-Sorbonne)
Chrystal Vanel (GSRL)
Delphine Pasques (Université Paris-Sorbonne)
Rainer Babel (IHA Paris)
Thomas Mohnike (Université Strasbourg)

Comité scientifique:
Philippe Büttgen (Université Paris 1-Panthéon Sorbonne)
Patrick Cabanel (EPHE-GSRL)
Denis Crouzet (Université Paris-Sorbonne)
Frédérique Harry (Paris-Sorbonne)
Pierre-Olivier Léchot (Institut Protestant de Théologie, Paris)
Thomas Maissen (IHA Paris)
Thomas Mohnike (Université Strasbourg)
Marie-Thérèse Mourey (Paris-Sorbonne)
Delphine Pasques (Université Paris-Sorbonne)
Sylvie Toscer-Angot (Université Paris-Est Créteil-GSRL)
Chrystal Vanel (GSRL)
Jean-Paul Willaime (EPHE-GSRL)
Valentine Zuber (EPHE-GSRL)

Appel à communications (document PDF)