Newsroom

Toute l’actualité de l’IHA
Actualité

Douze millions d’euros alloués au centre de recherche international MIASA

L’IHA poursuit son engagement en Afrique – dans le cadre du MIASA à Accra (Ghana)

Le Maria Sibylla Merian Institute for Advanced Studies in Africa (MIASA), auquel l’IHA participe depuis sa création, entre dans la deuxième phase de financement. Après une évaluation positive par le ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche (Bundesministerium für Bildung und Forschung – BMBF), le MIASA entrera dans la phase principale en septembre 2020. Le BMBF financera ce centre de recherche à hauteur de près de douze millions d’euros au cours des six prochaines années.

Le MIASA est un centre de recherche international situé à l’université du Ghana à Legon (Accra) qui consacre ses activités au thème de la »gestion durable«. Au cœur de la coopération se trouvent des groupes de recherche interdisciplinaires et internationaux dans le domaine des sciences sociales et humaines. Les résultats sont présentés lors de colloques internationaux et sous forme de publications. Le MIASA œuvre également à faire connaître les débats et les résultats de la recherche à un public plus large. Par ailleurs, il s’agit de mettre en lien les acteurs du domaine de la science avec des praticiens.

Les partenaires principaux de cette coopération de recherche sont l’université du Ghana et l’université de Fribourg avec le Freiburg Institute for Advanced Studies (FRIAS) et le Arnold Bergstraesser Institute (ABI). Le consortium comprend également l’université de Francfort-sur-le-Main avec le Center for Interdisciplinary African Studies et le programme Point Sud, l’Institut historique allemand (Paris) – membre de la Fondation Max Weber– et l’Institute of African Affairs du German Institute of Global and Area Studies à Hambourg.

Avec les centres de recherche internationaux »Maria Sibylla Merian«, le ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche vise à promouvoir l’internationalisation des sciences humaines, culturelles et sociales en Allemagne par des projets de coopération multilatérale à l’étranger. Des centres de recherche sont créés dans les régions et les pays partenaires en Asie, Amérique latine et Afrique. Au sein de ces centres, des groupes de chercheurs et chercheuses venant d’Allemagne et du pays partenaire travaillent ensemble.

L’IHA s’engage déjà depuis 2015 en Afrique. En association avec le CREPOS et l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, un groupe de recherche a été créé sous le titre: »Identité, identification et bureaucratisation en Afrique subsaharienne (XIXe-XXIe siècle)«. En 2017, le programme a été élargi et ses membres travaillent dorénavant et jusqu’en 2021 sur le thème de »La bureaucratisation des sociétés africaines«. Depuis son ouverture en 2018, l’IHA est par ailleurs impliqué dans le MIASA.

Plus d’informations:
www.arnold-bergstraesser.de/miasa
https://www.dhi-paris.fr/fr/recherche/afrique.html