Promotion

Bourses

L’Institut historique allemand (IHA) promeut les jeunes chercheurs en histoire. Il décerne à cet effet des bourses à des étudiants et étudiantes avancés dans leur master, à des doctorants et doctorantes, postdoctorantes et postdoctorants et des chercheurs préparant leur HDR, dont les projets portent sur l’histoire ouest-européenne, et tout particulièrement sur l’histoire française et franco-allemande. L’IHA soutient la réalisation de projets en cours (bourses de mobilité, bourses de séjour) ainsi que l’élaboration de nouveaux projets de recherche (bourse de début de recherche).

Les bourses de l’IHA sont ouvertes aux candidats et candidates inscrits dans le paysage scientifique allemand, sans considération de leur nationalité. L’affiliation à la sécurité sociale allemande est obligatoire. Le montant d’une bourse de l’IHA s’élève à 2000 € par mois pour les titulaires d’une HDR et les postdoctorant et postdoctrorantes, à 1500 € pour les doctorant et doctorantes, et à 1200 € pour les étudiants et étudiantes en master.

Contact: Luna Hoppe

Bourses de mobilité

Avec les bourses de mobilité, l’IHA soutient des projets de recherche pour lesquels un travail préliminaire approprié a déjà été effectué et pour lesquels les sources et la littérature nécessitent un séjour en France. Le lieu de travail pendant la subvention varie en fonction des besoins du projet. Les bourses de mobilité sont octroyées pour une durée d’un à six mois maximum à partir de la thèse de doctorat, et pour une durée d’un à trois mois maximum aux étudiants et étudiantes en master. Les dossiers pour les bourses de mobilité doivent être déposés au moins deux mois avant le début du séjour souhaité.

a) Aide à la recherche à partir de la thèse

L’obtention d’une bourse de mobilité est liée à l’obtention du diplôme de fin d’études. Le dossier ne dépassera pas 15 000 signes (espaces et bibliographie inclus). Il pourra être demandé au candidat ou à la candidate de fournir d’autres documents (liste de publications, thèse, etc.) afin d’examiner sa candidature plus en détail.

b) Aide aux mémoires de master recherche


Les étudiants et étudiantes en master recherche souhaitant rédiger un mémoire de recherche peuvent postuler à une bourse de mobilité d’un à trois mois pour effectuer un séjour dans les archives et bibliothèques françaises. Les attentes envers l’ampleur du dossier de candidature sont conséquemment réduites, en particulier en ce qui concerne le dossier, qui ne dépassera pas 10 000 signes (espaces compris). Au lieu du rapport scientifique, le candidat ou la candidate devra fournir une lettre de recommandation de la directrice ou du directeur de mémoire et, à la place du diplôme, un relevé de notes récent indiquant les résultats obtenus jusque-là. Si ce document est déjà disponible, merci de fournir également une copie de l’inscription du mémoire de master au bureau des études de l’université d’origine.

vers le règlement des bourses

Boursiers en résidence

Dans le cadre de ses axes de recherche, l’IHA peut inviter des chercheures et chercheurs à séjourner plusieurs mois à l’institut à titre de boursier en résidence. Ces bourses sont explicitement dédiées au dialogue scientifique avec des chercheures et chercheurs de l’IHA sur les axes de recherche de l’institut.

a) Résidences pour doctorant-e-s et postdoctorant-e-s

Les résidences de doctorant-e-s et de postdoctorant-e-s sont uniquement accordées sur invitation de la direction de l’IHA, qui exige également les documents mentionnés plus haut. Les candidatures spontanées sont exclues.

b) Résidences pour étudiant-e-s rédigeant un mémoire de master s’inscrivant dans les projets de recherche de l’IHA

Dans le cadre de leurs projets de recherche, les chercheures et chercheurs de l’IHA offrent à des étudiant-e-s la possibilité d’étudier une problématique historique clairement délimitée, qu’ils soumettront comme mémoire de master à leur université d’origine. Les résidences pour étudiant-e-s sont publiées à intervalles irréguliers, toutefois les candidatures spontanées sont possibles après accord préalable de la chercheure ou du chercheur de l’IHA compétent-e sur le fond. La durée de séjour à l’IHA est comprise entre un minimum de deux mois et un maximum de six mois. Les modalités de candidature de l’aide aux mémoires de master recherche s’appliquent (voir le règlement des bourses).

vers le règlement des bourses

Bourse de début de recherche

Avec les bourses de début de recherche, l’IHA encourage les chercheurs qui en sont à la phase complexe des préliminaires ou des débuts d’un nouveau projet.

a) Bourses de début de recherche pour postdoctorantes et postdoctorants

L’IHA aide les postdoctorantes et postdoctorants se préparant à devenir professeurs dans leur recherche de financement de projets. Les six mois de bourse doivent servir à élaborer un financement de projet individuel ou, de façon privilégiée, à constituer un groupe de recherche s’inscrivant dans les axes thématiques de l’institut. La durée de la bourse pourra être prolongée de six mois maximum lorsque le candidat est parvenu à déposer une demande de financement prometteuse auprès d’un organisme tiers. L’IHA met son infrastructure à disposition du boursier ou de la boursière pour préparer un dossier et, en cas de succès, mener à bien le projet. Les candidatures pour les bourses de début de recherche peuvent être déposées à tout moment. La candidature n’excédera pas 25 000 signes (espaces et bibliographie inclus). Le candidat ou la candidate peut au choix remettre le rapport de deux experts ou donner le nom de deux personnes de référence.

b) Bourses de début de recherche pour futurs doctorants ou doctorantes

L’IHA décerne des bourses de début de recherche d’un mois aux futurs doctorants et doctorantes ayant besoin de consulter des sources nécessaires à leur problématique de thèse dans les archives et bibliothèques parisiennes. Les modalités de candidature des bourses de mobilité de l’IHA s’appliquent (voir règlement des bourses), avec des attentes réduites concernant l’ampleur des candidatures. Le dossier, tout particulièrement, ne dépassera pas 10 000 signes (espaces inclus). Le rapport scientifique est remplacé par une lettre de recommandation de la future directrice ou du futur directeur de thèse.

vers le règlement des bourses

Indemnité d’expatriation

L’IHA peut exceptionnellement offrir une indemnité d’expatriation à des boursières et boursiers de niveau doctoral et postdoctoral séjournant hors d’Europe en tant qu’allocataire d’une institution scientifique partenaire de l’IHA. L’indemnité d’expatriation est uniquement octroyée dans le cadre d’appels à candidatures explicites de l’IHA et de l’institution partenaire. La durée de subvention varie en fonction de la bourse accordée par le partenaire scientifique.

vers le règlement des bourses

Modalités de candidature

Les dossiers de demande de bourse doivent être envoyés par e-mail dans un unique fichier au format PDF et adressés à la direction de l’institut: foerderung@dhi-paris.fr. Ils doivent indiquer des informations précises sur

  • le thème et la problématique du projet de recherche,
  • les sources et la littérature justifiant le séjour à l’étranger,
  • l’état de l’avancement ou des préparatifs du travail,
  • le calendrier de la recherche, en particulier du programme de travail pendant le séjour de recherche,
  • la date de début et la durée de la bourse souhaitée,
  • la situation financière du candidat ou de la candidate (revenus actuels, bourses, etc.),
  • les éventuelles subventions d’autres institutions dont a déjà bénéficié le projet de recherche.


Doivent être joints au dossier :

  • un CV renseignant la situation personnelle du candidat ou de la candidate, le cursus suivi et la durée des études,
  • la preuve de ses compétences linguistiques,
  • une déclaration certifiant que le candidat n’a accepté aucune autre bourse ni travail rémunéré pendant la durée souhaitée de la bourse de l’IHA,
  • un certificat du dernier diplôme universitaire (diplôme de fin d’études, diplôme de thèse, HDR),
  • un rapport du responsable scientifique du projet ou d’un autre expert ou experte reconnu-e du sujet. Le rapport doit exposer la qualification scientifique de la candidate ou du candidat, l’ampleur de ses compétences en français et indiquer s’il connaît déjà les institutions scientifiques qu’il souhaite contacter, consulter ou visiter,
  • la preuve de son affiliation à une assurance maladie allemande.

 

 

Informations complémentaires