Afrique

Afrique

Depuis 2015, l’IHA coopère avec des institutions allemandes et françaises pour étendre son champ d’action géographique à l’Afrique.

De novembre 2016 à décembre 2021, l’IHA a collaboré avec le Centre de recherches sur les politiques sociales (CREPOS) à Dakar. Le premier projet commun, intitulé »Identité, identification et bureaucratisation en Afrique subsaharienne (XIXe–XXIe siècle)«, a été dirigé par Séverine Awenengo Dalberto.

De 2017 à 2021, la fondation Max Weber a financé le groupe de recherche transnational (GRT) »La bureaucratisation des sociétés africaines« à Dakar, auquel a été intégré le projet initial. Dans un premier temps, le GRT était sous la direction scientifique de Susann Baller. En 2021, il a été coordonné par Amadou Dramé. Un comité de pilotage international a accompagné le GRT dans ses activités et ses décisions stratégiques.

Au total, neuf doctorants et doctorantes ainsi que sept post-docs du Sénégal, d’Allemagne, de France et d’autres pays européens et africains ont bénéficié de bourses allant de 2 à 4 ans. Ancrés dans diverses disciplines (notamment l’histoire, la sociologie, les sciences politiques et l’anthropologie), les projets de recherche ont porté sur la bureaucratisation du politique, de l’économique et du social, ainsi que sur les pratiques d’identification.

Depuis l’automne 2018, l’IHA est un des quatre partenaires allemands du Maria Sibylla Merian Institute for Advanced Studies in Africa (MIASA), qui est situé à l’université du Ghana (UG) à Legon (Accra). MIASA est financé par le Ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche et l’Université du Ghana. La phase principale du partenariat, d’une durée de six ans, a démarré en septembre 2020. Susann Baller occupera la fonction de directrice (›Germany‹), pour la partie allemande du consortium, de 2021 à 2023.

En octobre 2021, l’IHA a agrandi l’équipe de son département Afrique avec l'arrivée de Robert Heinze à Paris, sur un poste de chercheur nouvellement créé. Cet élargissement du département contribue à la visibilité de la recherche sur l’histoire africaine au sein de l’IHA et renforce les liens avec les partenaires en Allemagne, en France et au Ghana.

Silvanus Olympio, Senghor Dakar 1960, Wikimedia Commons

Les voyages officiels: représentation et pouvoir en Afrique de l’Ouest, 1945–1964

Susann Baller

› vers le projet de recherche
Terminal Bus »Kulima Tower«, 20.09.2006. Lusaka, Zambia. Photo: Robert Heinze

Les transports en commun et la régulation de l’espace dans les villes africaines

Robert Heinze

› vers le projet de recherche
Das Gebäude des MIASA auf dem Legon Campus der University of Ghana, Foto: DHIP

Merian Institute for Advanced Studies in Africa (MIASA), Accra

Directrices: Susann Baller et Charlotte Wrigley-Asante

› vers le projet de recherche
L’équipe du département Afrique
Directeur du département

Thomas Maissen

Directrice (›Germany‹) MIASA, Accra

Susann Baller

Post-doctorant

Robert Heinze

Blog du MIASA

Merian Institute for Advanced Studies in Africa –
Sustainable governance in interdisciplinary perspective

› vers le blog

Blog du groupe de recherche

»La bureaucratisation des sociétés africaines«

› vers le blog
Informations complémentaires

Projets clôturés

De 2017 à 2021, la fondation Max Weber a financé ce groupe de recherche transnational (GRT).

Le projet de recherche sous la direction de Séverine Awenengo Dalberto a fait partie du programme de recherche transnational autour de »La bureaucratisation des sociétés africaines«.

Informations sur les projets de recherche des anciens collaborateurs et collaboratrices, boursiers et boursières