Newsroom

Alle Meldungen auf einen Blick
Aktuelles Stellenangebote

Ausschreibung: zwei Promotionsstipendien in den Geisteswissenschaften

Dauer: 24 Monate (12 Monate verlängerbar) zum 1. Mai 2017 am Standort Dakar Bewerbungsfrist: 15. April 2017

Le Centre de recherches sur les politiques sociales (CREPOS) et l’Institut historique allemand à Paris (IHA) offrent jusqu’à deux bourses de doctorat pour une période de 24 mois (prolongeable de 12 mois après une évaluation positive). L’appel concerne des jeunes chercheur-e-s qui seront inscrit-e-s en doctorat avant le 1er juin 2017 et/ou qui sont en première année de thèse.

Nous cherchons des doctorant-e-s capables de mener à bien un projet de thèse s’inscrivant dans la thématique générale »La bureaucratisation des sociétés africaines«. Nous avons une compréhension très large de ce sujet. En effet, les pratiques bureaucratiques sont omniprésentes dans notre vie quotidienne. Souvent liées à l’État, elles vont bien au-delà de la sphère publique. Ce programme s’intéresse notamment, mais pas exclusivement, à des expériences et des processus bureaucratiques en dehors de l’État, par exemple, dans le secteur informel ou associatif, les ONG, les coopératives et entreprises, les organismes internationaux, l’assistance médicale, le commerce etc. Les projets peuvent étudier les règlements, la catégorisation, l’écrit et le papier, le monde numérique, les chiffres, les statistiques, les outils bureaucratiques etc. La thématique sera étudiée dans les domaines de la politique, de l’économique ou de la société et du religieux en Afrique et au sein de la diaspora africaine. Les projets éligibles peuvent s’attacher à toute région et période. Les disciplines éligibles sont, en particulier, l’histoire, la sociologie, la science politique, l’anthropologie et d’autres disciplines proches.

Nous organisons une journée d’information ouverte à tous et toutes les étudiant-e-s qui s’intéressent à postuler. Cette journée aura le but de:
•    partager des informations supplémentaires sur la thématique générale du programme
•    découvrir avec vous la dimension des pratiques bureaucratiques dans vos projets
•    apporter du soutien dans la démarche d’établir un dossier compétitif.

Date de la journée d’information: 23 février 2017 de 10h à 17h
Programme:   
10h-11h30:    informations générales (programme, conditions, critères, dossiers)
11h30-12h30:    brainstorming sur la thématique et discussion
14h-17h:    travail en groupe sur vos dossiers

Lieu: Université Cheikh Anta Diop (UCAD), salle de réunion à la Bibliothèque universitaire (BU)

Les candidat-e-s sélectionné-e-s seront principalement basé-e-s à Dakar, épicentre du programme. Ils/Elles pourront effectuer des missions de recherche en Europe et en Afrique et participer à des colloques et autres manifestations scientifiques hors du Sénégal. Les doctorant-e-s s’engagent à mener leur projet de recherche doctorale et à participer aux activités collectives d’animations scientifiques prévues par le programme: séminaires, universités d’été, etc. Nous recherchons des jeunes collègues appréciant le travail en équipe et déterminés à prendre des initiatives.

Critères de sélection:
•    la qualité du projet de recherche, son originalité, son adéquation au programme collectif.
•    le profil académique et les aptitudes du/de la candidat-e.
•    les compétences linguistiques (la maîtrise du français est indispensable, de l’anglais en atout).
•    Être résident au Sénégal est un atout.

Dossier de candidature:
•    une copie du diplôme de master 2 ou un diplôme équivalent ou une attestation (provisoire) de réussite du master 2
•    une lettre de motivation (indiquer aussi votre adresse email et numéro de téléphone).
•    un curriculum vitae
•    un projet de recherche, rédigé en français ou en anglais, comprenant:
•    un titre, suffisamment clair et précis pour évoquer l’objectif principal de la recherche;
•    un résumé (150 mots);
•    la présentation du projet de recherche (environ 2 500 mots): (a) un exposé de la problématique, des objectifs et des hypothèses de la recherche, construit sur la base d’un état de l’art; (b) la présentation de la méthodologie et des sources envisagées;
•    une bibliographie (pas plus d’une page).
•    une lettre d’accord du (futur) directeur/de la (future) directrice de thèse à la participation du candidat au programme.
•    une lettre de référence du (futur) directeur/de la (future) directrice de thèse (cette lettre doit être envoyée séparément à: bewerbung@dhi-paris.fr).

Le dossier de candidature devra être envoyé sous forme électronique en un seul fichier pdf au service candidatures de l’IHA: bewerbung@dhi-paris.fr.

La date limite de réception des candidatures est fixée au 15 avril 2017.
La bourse sera offert sous réserve de l’inscription en thèse dans toutes les universités publiques.

L’information sur les institutions:
Le Centre de recherches sur les politiques sociales (CREPOS), basé à l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) et l’université Gaston Berger (UGB), est une organisation de recherches créée par des enseignants et des chercheurs soucieux de contribuer, de manière durable, à la production et au renouvellement des savoirs sur le Sénégal et la sous région ouest africaine.

L’Institut historique allemand à Paris (IHA) est membre de la fondation Max-Weber. L’institut œuvre dans le champ de l’histoire française, franco-allemande, et ouest-européenne. Récemment, la focale géographique s’est élargie à l’Afrique subsaharienne.

Depuis 2015, l’IHA a établi un partenariat académique avec le CREPOS qui a pavé le chemin pour la mise en place d’un programme de recherche transnational sur »La bureaucratisation des sociétés africaines«. Ce programme est accompagné par un réseau international (Institut des études africaines de l’université Humboldt de Berlin, Programme Point Sud-Bamako – université Goethe Francfort-sur-le-Main, Centre de recherches internationales de SciencesPo à Paris et la chaire d’études africaines comparées de l’université Mohamed VI Polytechnique à Rabat).

Pour obtenir plus des informations, veuillez vous adresser à la directrice du programme, Susann Baller (sballer@dhi-paris.fr).