Manifestations scientifiques

Dialogue et échanges

11.04.2018 - 13.04.2018

National History and New Nationalism in the 21st Century

Colloque international

  • XXᵉ et XXIᵉ siècle Colloque
  • 13h30 (11.04.) - 17h30 (13.04.)
  • IHA

L’Institut historique allemand (IHA) organise du 11 au 13 avril 2018 à Paris un colloque international consacré à la question de l’instrumentalisation de l’histoire dans les débats politiques actuels dans leur rapport à la recherche historiographique.

Depuis quelques temps, l’histoire nationale de même que l’impact qu’ont certains récits liés à la constitution d’identité ont connu un regain significatif. Le récit d’un exceptionnalisme patriotique, pourtant dépassé par les sciences, revient à la mode. De telles conceptions historiques sont de manière implicite, mais parfois aussi de manière explicite, dirigées contre des pays voisins ou des opposants politiques internes. Elles s’érigent contre des orientations supranationales et universalistes et concrètement contre toutes les formes »d’auto-accusations«, de »remords infondés«, »d’excuses inappropriées« ou de »monuments de la honte« qui entretiendraient le souvenir, voire correspondraient à l’aveu de crimes et de comportement fautifs commis par le passé ou qui contribueraient à dénigrer les prétendus accomplissements d’une civilisation.

La fonction des conceptions historiques fera l’objet d’une analyse comparative dans un contexte mondial, notamment dans les pays où la Fondation Max Weber est présente à travers ses instituts. Le colloque couvrira de ce fait non seulement le contexte européen, mais aussi mondial et réunira des historiens, spécialistes éminents des pays respectifs. Ainsi, les conférences seront relatives à plus de 23 pays. Des études de cas analyseront la situation de pays européens: la France, la Grèce, la Grande-Bretagne, la Hongrie, l’Italie, les pays de l’Ex-Yougoslavie, les Pays-Bas, la Pologne, la Russie, la Suisse, l’Espagne, la Turquie, l’Ukraine et l’Allemagne. Les intervenants se pencheront par ailleurs sur d’autres continents en présentant des analyses relatives à l’Argentine, la Chine, l’Inde, l’Israël, le Japon, le Sénégal, Taïwan, la Tunisie et aux États-Unis.

Partenaires: Le colloque est organisé en coopération avec les Instituts historiques allemands de Londres, Rome et Varsovie, le Deutsches Institut für Japanstudien, l’Orient-Institut Istanbul, la fondation Konrad-Adenauer et le LabEx Écrire une histoire nouvelle de l’Europe.

Information et réservation: event@dhi-paris.fr