Manifestations scientifiques

Dialogue et échanges
26.09.2019 - 27.09.2019

La fabrique du texte

Matérialité et textualité du traité de Versailles

  • XXᵉ et XXIᵉ siècle Journée d’étude
  • 09h30 (26.09.) - 17h00 (27.09.)
  • IHA

Le traité de Versailles de 1919 a constitué pour la France et pour l’Allemagne une hypothèque lourde de conséquences: son application a soulevé de ce côté du Rhin des débats très controversés tandis que le traité lui-même a exercé de l’autre côté des influences autrement plus désastreuses, symbolisées par l’article 231 comportant une faute unilatéralement attribuée par les alliés aux puissances de l’Axe. L’issue de cette séquence, du naufrage de la République de Weimar à la montée du national-socialisme, est bien connue.

Moins connue en revanche est la genèse même du traité pendant les conférences de paix de Paris (janvier–juin 1919). Les recherches récentes ont souligné le caractère ouvert et évolutif du traité. C’est ce processus de gestation et de conception que l’atelier co-organisé par l’Institut historique allemand, l’université Goethe de Francfort (Institut de romanistique et centre de recherches de sciences humaines historiques) et l’Institut franco-allemand de sciences historiques et sociales de Francfort souhaiterait examiner.

La journée d’étude s’adresse à de jeunes chercheuses et chercheurs français et allemands dans toutes les disciplines. Elle est conçu comme un atelier interactif au cours duquel les participants et participantes seront amenés à réagir sur la base d’un commentaire de texte, d’une analyse de source ou d’un exposé d’introduction tournant autour de thématiques liées à l’analyse des conflits, à la recherche sur la paix, aux relations franco-allemandes ou à la Première Guerre mondiale.

Vers l’appel à candidatures et à manifestation d’intérêt