Institut historique allemand

Recherche – Médiation – Qualification

Alexandre Bibert

Post-doctorant

abibert@dhi-paris.fr

Domaines de recherche

Histoire des relations franco-allemandes contemporaines
Histoire du syndicalisme (relations internationales, transferts d’idées et de pratiques, européanisation)
Histoire européenne du XXe siècle (histoire des cultures politiques et sociales, histoire de la sphère publique)
Histoire de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre froide

Actualisé le 13.4.2022

Projet de recherche

Les liens de la démocratie: l’interconnexion émotionnelle entre les nations européennes à l’amorce de la Seconde Guerre mondiale (1939–1940)

Parcours professionnel

2004
Licence d’histoire et d’histoire de l’art à Université de Strasbourg

2005
Maîtrise d’histoire à l’université de Strasbourg. Mémoire sur la perception d’Aristide Briand dans les milieux gouvernementaux allemands (1921–1932)

2005
Échange Erasmus avec l’université Humboldt de Berlin

2008–2011
Allocataire de recherche et monitorat d’initiation à l’enseignement supérieur à l’université de Strasbourg

2015
Thèse de doctorat à l’université Humboldt de Berlin et à l’université de Strasbourg, sous la direction de Thomas Mergel et Sylvain Schirmann: »Les relations syndicales franco-allemandes (France, RFA, RDA) de 1945 à 1973«.

2015–2019
Attaché temporaire d’enseignement et de recherche à Sciences Po Strasbourg

2016– 2022
Chargé de cours à l’université de Johannes Gutenberg de Mayence, à l’université Humboldt de Berlin et à l’École militaire interarmes de Saint-Cyr Coëtquidan

2021–2022
Chercheur à l’université Johannes Gutenberg de Mayence

Depuis avril 2022
Chercheur à l’Institut historique allemand

Direction d’ouvrages

(avec Sylvain Schirmann), Unity and Convergence of International Trade Union Action in the 20th Century, Paris 2019.

Articles

Une solidarité des ébranlés par-delà les frontières: la réponse des mouvements syndicaux français et allemand à la naissance de Solidarność, dans: Catherine Maurer, Matthias Schulz (dir.), Penser et pratiquer la solidarité France, Allemagne, Europe et le monde XIXe et XXe siècles, Stuttgart 2022 (à paraître).

L’européanisation inattendue? La CGT et la CGIL devant l’intégration européenne (1957–1974), dans: Journal of European Integration History, 26 (2020), p. 41–60, DOI: 10.5771/0947-9511-2020-1-43.

(avec Sylvain Schirmann), The Trade Union Movement in the face of European Integration, dans: Alexandre Bibert, Sylvain Schirmann (dir.), Unity and Convergence of International Trade Union Action in the 20th Century, Paris 2019, p. 9–18.

Le syndicalisme international, un partenaire pour les puissances occupant l’Allemagne? (1945–1949), dans: Alexandre Bibert, Sylvain Schirmann (dir.), Unity and Convergence of International Trade Union Action in the 20th Century, Paris 2019, p. 73–85.

La Baltique, une mer germanique? L’Europe du Nord et du Nord-Est dans l’idéologie du Troisième Reich, dans: Guerres mondiales et conflits contemporains 275 (2019), p. 19–30, DOI: 10.3917/gmcc.275.0019.

L’Exposition universelle de 1937: une singulière embellie dans les relations franco-allemandes, dans: Revue historique 688 (2018), p. 899–924, DOI: 10.3917/rhis.184.0899.

1917 en Allemagne: mécontentement social et timidité politique?, dans: Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique 137 (2018), p. 21–40, DOI: 10.4000/chrhc.6236.

L’insertion internationale du syndicalisme allemand après la Seconde Guerre mondiale, dans: Relations internationales 270 (2017), p. 47–62, DOI: 10.3917/ri.170.0047.

Vitrine ou miroir de la nature du régime? Le pavillon de l’Allemagne à l’Exposition universelle de 1937, dans: Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande 49-2 (2017), p. 473–490.

Discuter des pratiques syndicales: une approche phénoménologique du dialogue intersyndical franco-allemand mené des années 1950 au début des années 1970, dans: Étienne François, Wilfried Loth (dir.), Syndicats et comportement ouvrier en France et en Allemagne de 1890 à 1990/Gewerkschaften, Arbeitswelt und Arbeiterkultur in Frankreich und Deutschland von 1890 bis 1990, Stuttgart 2017, p. 143–154.

L’engagement des milieux syndicaux français en faveur de la reconnaissance de la RDA (1949–1973), dans: Ulrich Pfeil, Anne Kwaschick (dir.), Die DDR in den deutsch-französischen Beziehungen, Bruxelles 2013, p. 201–218.

Schadensbegrenzung oder begrenzter Schaden? Die Beziehungen zwischen dem Freien Deutschen Gewerkschaftsbund und der französischen Confédération générale du Travail infolge der Niederschlagung des Prager Frühlings, dans: Arnd Bauerkämper, Francesco Di Palma (dir.), Die SED transnational. Beziehungen und Kontakte mit den kommunistischen Parteien in West- und Südeuropa von 1968 bis 1989, Berlin 2011, p. 85–101.

Bourses et distinctions

2004–2005
Bourse sur critères universitaires du Conseil régional d’Alsace

2006–2007
Bourse sur critères universitaires du Centre des œuvres universitaires et scolaire d’Alsace

2011–2012
Boursier du DAAD (Office allemand d’échanges universitaires)

2012–2013
Bourse interalliée de la Chambre des députés de Berlin

2016
Premier accessit du prix Jean-Baptiste Duroselle pour une thèse sur l’histoire des relations internationales

Qualifié aux fonctions de Maître de conférences par le Conseil national des universités (section 22 Histoire et civilisations depuis 2016, section 12 Langues et littératures germaniques et scandinaves depuis 2020)

Appartenance à d’autres instances scientifiques

Comité franco-allemand des historiens

International Association of Contemporary History of Europe