Projet de recherche

Mariage et concubinage: stratégies de pouvoir à la cour française aux XVIIe et XVIIIe siècles

Chargé de recherche, 2014–2019 à l’IHA

(Dernière mise à jour: juin 2019, cette page ne sera plus actualisée.)

 

 


Dans son projet de postdoctorat, Pascal Firges analyse la signification politique du mariage et du concubinage à la cour de France. Il s’intéresse tout particulièrement aux relations conjugales et extraconjugales de longue durée entre nobles courtisans. Ce projet contribue donc à la recherche des mécanismes de pouvoir internes des sociétés dynastiques et à mieux saisir les interactions entre politique et relations de genre. Il apporte également sa pierre à l’étude de l’historicisation des institutions sociales telles que le mariage et le concubinage. À l’image de toutes les formes de relations interpersonnelles, mariage et concubinage ne sont pas des constantes anthropologiques atemporelles, mais sont sujets à un changement constant.

Image: Jacques Wilbaut, Le duc de Choiseul, madame de Brionne et l’abbé Barthélemy, The J. Paul Getty Museum, Getty’s Open Content Programm.

Étienne-François de Choiseul avec sa concubine Madame de Brionne et l’Abbé Barthélemy